Skip to content

Accueil du site > Paroisses > Ensemble Paroissial St Paul entre Loire et Sumène > II. Enfance et Jeunesse > Mouvements : enfants & jeunes. > J.O.C. > Rassemblement européen de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC) à Porto (...)

Rassemblement européen de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC) à Porto (Portugal)

jeudi 14 novembre 2019, par Isabelle Chapelle

Du 24 au 29 juillet, près d’une cinquantaine de jocistes de France se sont réunis pour vivre le Rassemblement Européen des Militants à Porto. Ce fut l’occasion de faire connaissance avec les jocistes de l’Angleterre et Pays de Galles, la Catalogne, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, dont les pays sont membres de la Coordination Internationale de la JOC (CIJOC).

Après un long périple en bus, les jocistes de France ont pu profiter de cette rencontre qui alternait un temps de Révision de Vie en petits groupes pour échanger sur l’avenir du travail et des temps de conférence. Ces conférences ont permis de se former à l’évolution du travail, à l’encyclique Laudato Si, au regard que porte la Commission des Episcopats de la Communauté européenne (COMECE) sur le travail mais aussi sur l’action de la CIJOC et de ses pays membres. La Révision de Vie, vécue par les jocistes, s’est clôturée par une action symbolique sur une place centrale de Porto. Après avoir noté leurs ‘agir’ sur des ballons, les jocistes des différents pays d’Europe ont entonné un chant commun pour redire qu’elles et ils participeront à la transformation de la société et continueront de défendre le travail ! Des temps prières et des célébrations eucharistiques ont également eu lieu.

Parmi les jeunes, il y avait deux jocistes de l’équipe de St Germain Laprade. Julie donne son impression sur le Rassemblement :

« Je suis venue au REM parce que j’avais envie de rencontrer des gens et de voir comment les autres européens vivent le monde du travail en tant que jeunes, s’ils avaient les mêmes appréhensions que nous. J’ai beaucoup appris sur les conditions de travail dans les autres pays. Je constate que leurs situations étaient similaires aux nôtres même si ce n’est pas les mêmes lois. On se retrouve dans les mêmes situations : les études sont chères, on a boulot qui ne correspond pas aux études que l’on a faites, on est obligés de changer d’orientation. Voir qu’elles et ils ont la même force et la même envie que nous de faire changer les choses, c’est beau. Aujourd’hui, il y a eu la messe en portugais. C’était une belle découverte de voir comment on arrive à faire une messe même si ce n’est pas dans notre langue. On comprend ce qui se passe, on est dans le mouvement. Il y a une dimension universelle que j’ai beaucoup appréciée. Je suis aussi contente d’avoir rencontré d’autres jocistes français, d’avoir une vision plus globale de ce que c’est la JOC et ce qui se passe, on fait la JOC dans notre petit patelin, mais de voir qu’on la fait partout de la même manière, d’une manière plus globale, c’est vachement sympa. »

Portfolio