Skip to content

Accueil du site > Paroisses > Ensemble Paroissial St Paul entre Loire et Sumène > Vie paroissiale. > Solidarité. > DIACONA ET LE BIEN COMMUN :

DIACONA ET LE BIEN COMMUN :

lundi 15 décembre 2014, par Jean-Pierre

L’équipe chargée de Diaconia proposait de découvrir la « pensée sociale de l’Eglise » à partir du livre « Notre bien commun », édité par le service national « Famille et Société » de la conférence des Evêques de France. Cette pensée sociale propose six points d’attention : 1- L’action politique, au sens large, a une vraie importance et peut même être une des formes les plus hautes d’expression de la charité chrétienne. 2- La propriété oui, mais… si l’Eglise ne remet pas en cause la légitimité du droit de propriété en revanche, elle rappelle qu’il donne le droit d’en user et non d’en abuser. 3- Le travail pour tous. Le travail conçu comme un droit et non comme une potentialité. Il doit donner la possibilité d’obtenir les revenus permettant une vie digne. 4- Société cherche famille. La famille est la cellule de base de la société. La personne humaine est un être de relation et pas seulement un individu. 5- J’étais un étranger… La fraternité humaine dépasse les frontières. Il s’agit de reconnaitre dans l’étranger qui se trouve dans mon pays un frère avant toute autre considération. 6- Moins de biens… plus de liens. La société moderne s’est construite en occident sur la consommation. Elle semble montrer de plus en plus ses limites : les richesses ne suffisent pas à rendre heureux, seul l’amour le peut. Ces six points ont permis un débat entre les participants. Il serait intéressant que celui-ci se poursuive chez nous pour un plus grand nombre.